Martinique (2021)

La Martinique ou île sœur, je n’y étais pas allé depuis 2009. Autant dire une éternité.

Cette fois-ci l’objectif est d’allier un peu de (re)découverte et du repos.

Pour le repos, je crois avoir trouvé l’endroit idéal. Une location avec certes piscine partagée, mais quasi déserte

La vue depuis cette piscine à débordement est sublime

Commençons par les redécouvertes

Tout d’abord Saint Pierre

Sa baie sublime. Dommage le temps n’est pas au grand bleu pour sublimer davantage.

Bien sûr l’entrée des incontournables

Le théâtre

Et en contre-bas le cahot de Syparis un des seuls survivants de l’éruption de la Pélée en 1802

On a peine à croire qu’il ait réussi à survivre grâce à ce minuscule cahot

Redécouverte du fameux rocher du Diamant. Depuis le bourg de la commune

Avec la dame couchée à côté

Ou depuis les plages

Autre incontournable dans la redécouverte, la plage des Salines.

Redécouverte de la presqu’ile de la Caravelle. Le temps était malheureusement assez mitigé.

Côté découverte, c’est Fort de France.

Certes je connaissais la Savane. Vaste espace au cœur de la ville

L’Atrium que je revois

Mais je découvre des lieux oubliés ou qui ont changé.

D’abord la plage

La promenade

Le système de bus/tram

La cathédrale

Et les quartiers dits « chauds » qui ressemblent à s’y méprendre aux favélas au Brésil.

J’ai visité la ville le dimanche. Certes, les commerces étaient fermés. Mais y déambuler sans trop de monde permet d’avoir une autre vision de la ville

Autre découverte qui me fascinait : le Tombolo à Sainte Marie. Imaginez une île au large qu’on peut relier à pied en fonction de la marée. Bon finalement je verrai l’île de loin car ce phénomène n’est possible qu’entre Décembre et Avril. Dommage pour moi. En plus il y avait beaucoup de sargasses à ce moment là.

Tout n’est pas perdu car cette petite chapelle proche est mignonne 🙂

Au Diamant justement découverte d’un lieu chargé d’histoire : la cap 110

On y a fait un mémorial pour commémorer ces esclaves morts alors que le bateau s’échouait sur les rochers

Des statues ont été dressées pour symboliser ces hommes et femmes

Un devoir de mémoire important

Les statues sont orientées vers l’Afrique d’où provient le bateau.

Juste à côté se trouve une promenade Aimé Césaire

Autre découverte la maison du bagnard

Je ne me souviens plus être passé, mais les Anses d’Arlet avec cette perspective du pont et de l’église c’est parfait. Seul un ciel bleu azur dégagé de tout nuage manque au tableau.

Au gré de mes balades j’ai découvert la possibilité de rallier certaines villes à Fort de France avec des navettes fluviales. Pratique pour éviter les bouchons systématiques.

J’ai vu des bars colorés et originaux

Mais surtout j’ai surtout bien mangé local. Un bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *