Panama (2020)

Séjour au Panama pour une aventure farniente.

Après 12h de vol et 2h de voiture, me voilà au Royal Decameron

Un beau resort sur la côte pacifique. Idéal pour décompresser.

Magique et surprenant.

>Plus de détails dans les dossiers Hotels

City tour

Un tour de la ville s’impose.

Le long de la route des paysages singuliers

Des maisons colorées

Avant d’arriver en ville, on découvre l’immense port d’où se jette le canal.

Avant d’arriver vers la ville, on découvre des immeubles dit sociaux

Direction la vieille ville. La plaz catedral

Style colonial

Très moderne avec des écrans à chaque pilier 🙂

Non loin, un vendeur de ce qu’on appelle chez moi en Guadeloupe « sinobol ». C’est de la glace pilée avec du sirop.

On déambule dans la ville 🙂

La vieille ville est classée à l’UNESCO.

Coloniale et colorée

Les fonds permettent de remettre en état certains bâtiments.

D’autres en attente de restauration

Il y a aussi quelques musées.

Depuis la vieille ville on a une vue sur la skyline de la ville moderne

La ville au loin avec multiples gratte-ciels

Bien entendu il y a de l’artisanat disponible

La ville est un peu calme et morte mais les policiers à vélo assurent la sécurité.

Direction le port. Sur la route, un autre musée au design futuriste. N’ayant pu le visiter, c’est une réplique à l’aéroport.

Ici, un duty free mais rien d’intéressant à part le sigle Panama.

Et tous ces bateaux au large.

Mais découvrons ce qui fait la renommée du pays : le canal

De prime à bord ça à l’air d’être Disneyland.

Des activités autour de ce canal.

La partie du canal qui se visite le plus est Miraflores

Une fois la sécurité passée, on découvre le bâtiment principal poste de commandement.

Au loin, on a du mal à imaginer que ce bateau immense va pouvoir emprunter cet espace réduit.

Le canal n’est pas emprunté uniquement par des mastodontes mais également des bateaux plus petits. Le coût de la traversée est en fonction de la taille.

En moins d’une heure, l’immense bateau entre dans ce canal qui parait tellement étroit pour lui. La manœuvre est au millimètre près.

Mais si on revient sur le principe de l’écluse. Le niveau de la mer n’est pas le même côté pacifique que côté caraïbes.

Le débit de l’eau de l’écluse est régulé pour baisser de façon imperceptible et assez rapidement malgré tout.

Une fois le niveau atteint, les portes s’ouvrent

Les bateaux peuvent donc passer.

Le personnel nous parait minuscule

C’est une expérience assez surprenante à vivre. Il est temps de partir.

Vallee d’Anton

C’est le lieu qu’il faut aller découvrir à 1h de voiture des hôtels.

La particularité est que la ville est au cœur d’un volcan éteint. Donc quelque soit l’endroit où on est dans cette vallée, on est entouré de montagnes.

Je ne suis pas fan de zoo car les conditions dans lesquelles certains animaux sont détenus me semblent aller à l’encontre du bien être. Je ne prendrai donc pas de photos

Dans le village, des pistes cyclables 🙂

Le marché municipal

On trouve un peu de tout : fruits, légumes, plantes et artisanat.

Les transports en commun sont assez drôles

Il y a l’église qui est trop petite pour accueillir tous les fidèles.

Autre lieu qui vaut le détour

Un parcours balisé au cœur de la forêt

On traverse de nombreux ponts

Il y a des cascades

Mais saison sèche oblige, le débit est à peine perceptible.

Le clou de la visite reste ce bassin agréable où on peut faire trempette dans le respect de la nature.


EN RÉSUMÉ : Le Panama mérite le détour. Découvrir les volcans, côte pacifique et caraïbe. 

La capitale est une grande ville telle les villes américaines sans grand charme.

La vieille ville charmante mais devient comme toutes les villes rénovées via process UNESCO, des villes musées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *