LATAM (CDG/GRU/SSA)

Premier vol avec LATAM depuis sa fusion avec LAN. J’avais déjà volé sur les deux compagnies alors indépendantes.

Un voyage assez long de Paris à Salvador au Brésil via Sao Paulo.

Départ du terminal 1 à CDG.

Vol PARIS (CDG) => SAO PAULO (GRU)

Vol annoncé à l’heure. C’est la troisième compagnie sur laquelle je vais voler en Airbus A350.

Embarquement et découverte de la cabine. Configuration 3-3-3.

Il y a une classe « Eco-Plus » avec plus d’espace pour les jambes et avec repose-pied. Le mood light de la cabine ne permet pas de voir la couleur mais les sièges sont verts.

Pour la partie Economie, les sièges sont aux couleurs de la compagnie. Au centre rouge…

Sur les côtés des sièges bleus.

Et la particularité de l’A350 : de larges hublots.

Pour moi cela sera siège rouge. Je découvre la notice de sécurité.

Découverte de l’écran pleinement tactile.

Il y a un choix suffisant de films et divertissements mais le choix des sous-titres est plutôt limité.

Concernant le siège, l’assise est confortable, l’espacement pour les jambes correct.

Il y a une accroche pour les vestes.

Tablette repliable en 2

Il y a une prise USB sous l’écran. Les casques fournis fonctionnent une fois sur 2. L’idéal est de prendre ses écouteurs filaires.

Il y a également une prise électrique située en bas du siège qui est devant.

Chose surprenante, la couverture est…verte. J’ai du mal à comprendre ce choix car pas dans les couleurs LATAM.

Les caméras extérieures sont disponibles.

Découverte du magazine à bord : Vamos

On y trouve des conseils « pratiques » comme le fait de devoir récupérer ses bagages pour les réenregistrer.

Le dîner servi est plutôt bon, mais pas grand chose à côté.

Pareil côté petit déjeuner.

Dans les toilettes, la trappe semble ne pas avoir été correctement fermée. Sinon propres l’ensemble du vol.

Sao Paulo est maintenant proche.

Caméra extérieure avant l’arrivée.

Etant parti de nuit, je n’ai pas pu immortaliser le fuselage avec le logo. Chose faite.


Vol SAO PAULO (GRU) => SALVADOR (SSA)

Après 11h20 et 2h d’escale, embarquement pour Salvador.

Visiblement dans cet avion, on peut avoir du wifi

Il s’agit d’un Airbus A320

Configuré en 3-3.

Les sièges sont en cuir

La tablette large

Espacement pour les jambes correct.

Prise USB en bas du siège qui est en face

J’ai testé le wifi qui ne fonctionnait pas.

Anecdote. Notre vol a été un peu retardé. La porte d’un compartiment à bagage étant cassée 🙂

En route pour le décollage

Le service sera deux pauvres biscuits et un jus d’orange, de l’eau ou capuccino. Pas d’autres choix.

A l’atterrissage se déploient les écrans qui vont rester éteins. Certainement un bug.


Vol SALVADOR (SSA) => SAO PAULO (GRU)

Vol de retour à bord d’un Airbus A320

Même configuration 3-3.

Seuls les sièges qui diffèrent. Ils sont en tissu.

Même service à minima.


Vol SAO PAULO (GRU) => PARIS (CDG)

Vol prévu à l’heure pour Paris

Le moteur RR énorme! impressionnant

Le vol sera en Airbus A350. Même cabine. Même prestations (dîner) horrible.

Le petit déjeuner se limitera à un croissant jambon fromage, un yaourt.

Arrivée proche à Paris

Le winglet un peu fade. Le logo LATAM aurait été peut-être plus intéressant.

Il est temps de débarquer

Passage devant la Business en configurarion 2-2-2


EN RÉSUMÉ : LATAM est ponctuelle et c’est son point fort. Pour le reste, objectivement le tout est moyen :  la prestation est plus que moyenne voir horrible sur la nourriture.

Le personnel est aimable mais sans plus . On ne sent pas la relation attentionnée.

En revanche, l’A350 est un atout pour LATAM car avion confortable et beaucoup plus silencieux que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *