QATAR AIRWAYS (CDG/DOH/KUL)

Qatar Airways, la compagnie du golfe qui truste les podiums des meilleures récompenses.

Ce flight report porte sur un trajet Paris Kuala Lumpur (via Doha).

3 vols se sont effectués en B777 (CDG => DOH + DOH <=> KUL) et le retour Doha => Paris en A380.


PARIS => DOHA


Je vais vers le Terminal 1 (que je n’avais pas emprunter depuis…je ne sais plus 🙂

Ses tubes qui faisaient futuristes à l’époque lui donne un côté vintage.

Un long tunnel un peu angoissant.

L’embarquement est prêt en porte 34.

Il est là.

Pour me faciliter la vie, j’ai sélectionné le siège 11H pour les vols Paris => Doha et Doha => Kuala Lumpur.

L’écran est moyennement tactile. Il y a une prise USB à disposition.

Une prise électrique est également disponible en bas du siège.

Les sièges sont beaux. En couleur bordeaux ou noir en fonction des rangées.

Il y a une trousse plastique avec des motifs papillon.

Dedans, brosse à dent, visière, boules Quies et baume pour les lèvres.

Avant le décollage, les PNC proposent une serviette de rafraîchissement

Nous sommes à bord d’un B777-300ER

L’espacement pour les jambes est très correct.

Touche de Qatar : la boucle à l’effigie de l’Oryx.

L’écran menu avec en toile de fond le musée de l’art islamique.

Lumière d’ambiance.

Côté divertissement il y a de quoi faire. Particularité, la plupart des films sont doublés en français.

Le menu.

Le dîner est rapidement servi. Plutôt bon.

De vrais couverts.

Un digestif pour pouvoir dormir.

Le wifi est gratuit à bord pour une 1H. Cela fonctionne bien. Le coût de 10 USD pour tout le vol est abordable.

Le magazine à bord qui s’appelle…Oryx (quelle surprise! 🙂 ). Chose à relever : pas de duty free dans l’avion.

Avant d’arriver, pas de service petit déjeuner. Ça sera un sandwich dans une box.

Côté Business, configuration en 2-2-2


AÉROPORT DOHA


Les français peuvent visiter le Qatar le temps d’une escale. Le visa est gratuit

Je profiterais de cette opportunité pour découvrir la ville.

De retour à l’aéroport, les portes sont dédiées en fonction que vous voyagiez en Business ou Economy.

Une fois à l’intérieur, l’aéroport de Doha est très grand.

Avec sa peluche géante jaune comme mascotte.

L’aéroport est moderne.

Une petite photo carte postale.

Il y a des divertissements pour les enfants et des coins « télé-repos ».

Pour se déplacer entre les terminaux, il y a un train.

Il s’agit bien sûr de rames sans chauffeur.

La rame est assez spacieuse.

Bien que moderne et propre, on peut regretter qu’il n’ait pas beaucoup de prises pour recharger les appareils au niveau des sièges et même dans l’aéroport.

Un coucher de soleil à l’aéroport avec d’embarquer pour Kuala Lumpur.

     


DOHA => KUALA LUMPUR


A l’entrée de l’avion, l’Oryx.

Même configuration 3-4-3.

Toujours l’écran d’accueil.

Ce sont les même sièges.

Appui tête réglable en hauteur.

Ecran moyennement tactile, prise USB et prise également en bas du siège.

Espacement pour les jambes identique que le vol précédent.

Les trousses toujours en plastique, même contenu mais avec un motif différent.

chaussettes, baume lèvre, brosse a dent et dentifrice, boules Quies et visière.

Le menu

Sur l’IFE on voit qu’on contourne les Emirats et on ne survole pas l’Iran.

Oreiller assez simple.


KUALA LUMPUR =>DOHA


Dernier tronçon en B777-300ER.

Cette fois-ci j’opte pour le 36G.

Même écran d’accueil.

L’espacement toujours correct. 2 poches de rangement.

Au menu

Chose sympa avec Qatar, on peut suivre de près son bagage

Et on reçoit alors des alertes et notifications.

La configuration en Business est 2-2-2.


En A380 : DOH => CDG


Direction Paris

Voici le moment que j’attendais le plus du voyage : le vol en A380

Cet avion restera pour moi le meilleur. Vraiment dommage que la production s’arrête.

D’entrée on indique le wifi disponible à bord.

A l’entrée de l’avion, encore des ORYX.

L’escalier qui mène vers le pont supérieur.

Ça y est! la quatrième compagnie avec laquelle je vole en A380.

Je m’installe au 56G.

Et mon écran d’accueil.

En A380-800

La configuration est du 3-4-3

L’espacement pour les jambes très bien.

On retrouve les même couleurs pour les sièges avec appui-tête réglable en hauteur. Le hublot aussi gigantesque.

Un petit historique sur l’A380.

L’atout de l’A380 ce sont aussi les caméras extérieures.

Une sur la dérive

Une caméra filmant le dessous

Et une caméra filmant l’avant.

L’écran est pleinement tactile.

Il y a une télécommande,

Il y a une prise USB sous l’écran. La tablette repliable.

Situation en plein vol. Un avion majestueux

Ayant décollé à presque minuit, aucun dîner n’a été servi. Au menu donc, le petit déjeuner.


EN RÉSUMÉ : Qatar Airways mérite les récompenses. Elle est ponctuelle, le service efficace, les avions propres. Le personnel est au petit soin même en économie.

Mention spéciale pour l’A380 qui est un avion incroyable. On s’y sent vraiment bien. Silencieux et confortable.

Le wifi à bord est excellent et gratuit pour une heure. Même à 10 USD pour la durée du vol, ce n’est pas excessif.

Le tracking des bagages est un vrai plus.

La nourriture dans l’ensemble bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *