Brésil – Tibau Do Sul (2019)

Eh oui, encore une fois le Brésil et ce à peine 2 mois après Rio de Janeiro.

Mais cette fois-ci, on change de lieu. On va aller dans la région du Nordeste. Plus précisément à Tibau Do Sul à moins de 100km de Natal.

L’objectif de ce voyage est le ressourcement et la détente. Une première pour moi habitué à toujours vouloir découvrir.

J’ai choisi un cadre idéal.

Un havre de paix entre terre et mer.

L’occasion de profiter de la nature loin du bruit citadin et se reposer dans un hamac.

Mais revenons à Tibau. C’est un ancien village de pêcheurs. A vrai dire, il n’y en a presque plus.

On y trouve pèle-mêle des bars plutôt originaux

Dans certains, toutes les boissons que vous pouvez imaginer 🙂

Au centre du village, un dauphin symbole du célèbre mammifère que l’on trouve pas très loin des plages.

A Tibau, la propreté est de mise. Un petit rappel original 🙂

Tibau Do Sul est aussi un haut lieu au Brésil des sport de glisse (surf…etc).

Certaines voitures réaménagées et repeintes vous conduiront sur les nombreux spots.

Le village est tourné vers la pêche et le sport, et dans certaines « Academia » on pratique le sport dehors.

Non loin de ce paradis sur terre, des kilomètres de plage

Pour mieux l’apprécier, il faut prendre de la hauteur et admirer le spectacle de cette plage quasi déserte.

En cas de petite faim ou soif, queques « barracas » sont installées.

Par certains aspects, on croirait être aux Seychelles.

Je me régale, car il fait chaud un vrai bonheur.

Un bonheur malgré les rouleaux incessants.

Autre partie du village, côté lagune.

On sait à quelle distance se situent des villes brésiliennes ou européennes.

La lagune procure une mer calme sans vagues mais avec quelques bateaux.

L’eau se fracasse allègrement contre les roches escarpées.

On y retrouve des paillotes presque pieds dans l’eau. 

Dans un paradis, il y a parfois des zones plus sombres 🙂

Afin de palier à ce désagrément, rien de mieux que manucure et pédicure (une première pour moi). 

Un moment fort, une balade en bateau dans la lagune. Arrivée dans le petit port.

Pour rejoindre le bateau un peu au large, on emprunte une barque

A bord, le ton est donné : fruits et alcool 

Combinaison idéale pour de bonnes caïpirinhas originales 🙂

L’alcool est à volonté et les grillades excellentes.

Bronzette et détente.

Sur une partie de la lagune, on trouve des chats. Ils viennent dès que le bateau s’approche. On les nourrit et leur donne à boire. Cela fait une attraction pour les touristes.

Après les chats, on s’intéresse aux poissons. On les attire avec du pain.

Autre moment intéressant, une halte sur un banc de sable.

Se sustenter et profiter.

Autre découverte, des huîtres. Étrange de les trouver ici.

La balade se termine sur fond de coucher de soleil.

A Tibau Do Sul, on peut aussi pratiquer des activités autres que nautiques. Je décide de m’initier au cheval.

J’avais une certaine appréhension car c’est la première fois que j’en fais. Mais j’ai réussi à chevaucher et j’avoue avoir trouvé un certain plaisir.

Plaisir d’autant plus grand qu’après la balade dans la forêt, on débouche sur des dunes de sables.

L’occasion de profiter du silence et de la beauté des paysages.

En revanche je n’ai pas d’explications sur ce trou immense et rectiligne au cœur de la forêt. A-t-on déforesté?

A Tibau Do Sul, en plus de l’eau mon hydratation s’est limitée à..

la caïpirinha

La Guarana

Et l’eau de coco.

Non loin de Tibau, la ville de Pipa. Un peu plus connue et plus touristique.

On dirait un peu Buzios, mais avec plus magasins à touristes.

On y pratique notamment du buggy pour découvrir la côte.


EN RÉSUMÉ : Tibau Do Sul, est vraiment un coin de paradis, pas trop touristique où on peut vraiment décompresser : la nature, la mer, le soleil et la douceur de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *