AIR FRANCE (CDG/GIG)

En route pour un vol Paris – Rio de Janeiro. AF442.

Sur l’écran essentiellement des vols vers l’Amérique latine.

Le vol sera opéré par un Boeing 777.

La Business, toujours sièges toboggans, mais la bonne surprise en économie, nouveaux sièges.

Configuration en 3-4-3

Les sièges en cuir, sur-piqûre rouge.

Les sièges sont très confortables.

Bonne surpise : écran pleinement tactile avec USB. De nombreux divertissements disponibles et pas mal de nouveautés.

Il s’agit d’un Boeing 777-300. Bonne idée : deux poches : une pour la notice de sécurité et l’autre pour mettre son portable par exemple. L’espacement des jambes plus que correct.

En plus de la prise USB, une prise électrique situé en bas du siège.

Petite nouveauté : dans le pack couverture/écouteur/ cache yeux. Les cache yeux de différentes couleurs vives. Bonne surprise. Air France se démarque.

La géolocalisation efficace.

Il y a une seule caméra extérieure, à l’avant. Dommage.

Petite astuce intéressante pour mettre son casque.

Côté restauration. Avant le dîner on nous donne le menu. C’est assez joli, mais à mon avis, inutile. On peux avoir accès au menu via l’écran. On fait ainsi une économie de papier pour la planète.

Au dîner donc ça sera un peu de champagne et du poulet. Plutôt correct.

Côté petit déjeuner, un classique.


Vol Rio de Janeiro – Paris

Encore un B777-300

Mais cette fois-ci la cabine est différence. Meilleure que le COI mais moins bien que le vol aller.

Toujours configuration 3-4-3

Les écrans moyennement tactiles. Il y a une prise USB et une télécommande.

Impossible d’accéder à la caméra extérieure.

Les sièges sont en revanche en tissu.

On retrouve les cache yeux colorés.

L’espacement des jambes reste correct.

Côté restauration, rebelote avec le menu.

Avant, un apéritif au champagne.

Je vais donc opter pour le classique poulet.

Petit déjeuner classique


EN RÉSUMÉ : Air France reste malgré les critiques une bonne compagnie. Elle doit maintenant accélérer le rétrofit des cabines. Le service est bon dans l’ensemble.  

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *