Egypte – Le Caire (2018)

Le Caire et surtout les pyramides, un rêve d’enfant qui se concrétise.

La situation politique et les attentats perpétrés ne donnent guère envie d’y aller. Mais ce rêve m’obsède depuis si longtemps qu’il fallait que je le réalise. L’occasion de marquer 10 ans de voyages.

Pour se rendre aux pyramides depuis le Caire, un taxi s’impose. Compter 100 livres (négociés :))

L’entrée sur le site coûte 160 EGP

Les pyramides se trouvent sur le plateau de Gizeh. Un vaste espace désertique.

Les pyramides de Gizeh, tout est dans la perspective. Pour rappel, pendant longtemps elles ont été le monument le plus haut de la planète.

Voilà que je la touche du doigt 🙂

Un bonheur devant ces monuments millénaires.

Je constate que la construction est une merveille. De loin elle parait lisse. Quand on est proche, on constate les blocs de pierre posés les uns sur les autres comme chaotique.

Il y a trois grandes pyramides visibles

Et d’autres un peu effondrées.

Autour des pyramides, le monument qui sans doute intrigue le plus : le sphinx.  Il est posé là, donnant le dos aux pyramides.

Pour arriver jusqu’au site, un petit passage avec un mur lisse et taillé de façon incroyable.

Les bâtisseurs ont fait un travail extraordinaire de perspective. Ici comme si la pyramide est posée sur le dos du Sphinx.

Ou de face avec la perspective sur les 3 pyramides.

Si on zoome, le sphinx est dans la perspective de la plus grande pyramide.

Quand les astres s’en mêlent, cela donne un spectacle sublime.


Le Caire

La ville est bien différente de ce que je pouvais penser.

Assez dense.

Avec des bâtiments quelques peu surprenants. Il penche inexorablement sur le bâtiment voisin.

La place Tahrir haut lieu de contestation lors du printemps arabe.

 

Il est toujours aussi surprenant de découvrir un KFC

L’alcool n’est pas autorisé partout. Mais on peut trouver une bonne bière locale.

Un incontournable des mes voyages : Hard Rock Café. Il est dans une zone encore en chantier et peu touristique. C’est assez rare.

Le Nil fleuve nourricier. Bordé d’hôtels luxueux.

Depuis certains toits, on distingue la place Tahrir au loin.

Il y a beaucoup de bateaux qui permettent des balades sur le fleuve.

Le coucher de soleil est toujours un événement. Il est sublimé sur le Nil.

De nuit, le pont qui relie les deux rives est éclairé

Le Caire possède un métro

 

Il y a 2 lignes.

Pour des raisons de sécurité, je n’ai pas pu faire de photos, mais il y a un portique à chaque entrée avec des policiers armés. Il y a aussi des espaces de prière.

Le métro est plutôt « moderne »

avec des décorations plutôt osées pour un pays conservateur.

Au Caire, on trouve des bars à fruits. Il y a moins de choix de fruits qu’à Amman en Jordanie, mais c’est toujours bon de boire un jus de fruit frais.

Des marchants de glace, avec cette chaleur la glace fond assez vite avec cette chaleur.

Les spectacles traditionnels sont incroyables. Un vrai régal. Ils ont dû tourner pendant une heure. Une vraie performance.

Le Caire a aussi son opéra vue de jour et en hauteur

Puis vue de nuit

J’ai beaucoup rigolé de voir que sur beaucoup de voitures, les anciennes plaques n’ont même pas été retirées. On juste rajouté par dessus la plaque égyptienne.

Dans la vieille ville, des ruelles typiques

Des monuments originaux

 

Les épices.

Ce qui est agréable, ce sont tous ces cafés, ces places où l’on prend le temps de se poser.

Se poser et profiter d’un thé.

Il y a de nombreuses mosquées

Le Caire ce sont aussi les petits tracas quotidiens. Une ville où la conduite est plutôt hasardeuse. Inévitablement lors d’un accrochage, les esprits s’échauffent.

Une spécialité la chaine Felafel. Original. A tester.

Un moment de détente s’impose. L’avantage du Sofitel : être en bord de Nil

Le Caire ce sont aussi les rencontres avec les jeunes Cairotes


Quartier religieux

Oui oui, on aime aussi Jésus au Caire

La mosquée :

Il fait chaud, on se réhydrate.

La synagogue.

Dommage de ne pas pouvoir la prendre en photo car jolie.

 

Mais ma surprise est venue de la partie où sont passés Jésus et sa famille

Et le puit où ils prenaient de l’eau.

Les églises :

A l’intérieur

D’autres églises

En parcourant le site, je rencontre avec un prêtre.

Dans les couloirs, de nombreux livres disponibles sur de nombreux thèmes.

Une surprise. Des fontaines à eau en libre service.


Musée du Caire

L’entrée est de 160 EGP

Attention à l’arnaque. Votre appareil photo classique vous coûtera 50 EGP. Si vous n’avez que votre téléphone, ne prenez pas ce ticket.

Dans le musée de nombreuses pièces

Des statuts immenses.

  

Voire géantes.

Des sarcophages, certains immenses.

Des histoires ayant traversées les millénaires

 

Une surprise devant la statue de d’Akhenaton et son étrange physionomie.

On y trouve beaucoup de pièces des statues mi-homme mi-animal.

 

On trouve dans le musée des pièces inestimables. Créées il y a des millénaires.

L’une des pièces les plus connues : le masque funéraire de Toutankhamon. En revanche il est interdit de le photographier. J’ai donc pris une photo sur Google. Ce masque est vraiment sublime. Les détails sont impressionnants.


Citadelle

Le coût pour y accéder : 140 EGP

Après quelques minutes de marche, on arrive face à une grande mosquée.

A l’intérieur, une grande pièce et un lustre immense.

Depuis ce lieu, on a une vue panoramique sur le Caire. On découvre une ville immense, et très polluée.


EN RÉSUMÉ : Je rêvais de découvrir depuis longtemps l’Egypte. Son histoire millénaire me fascine depuis que je suis petit. L’émotion que j’imaginais je l’ai eu et découvrant les pyramides. Ce souvenir restera gravé à jamais dans ma mémoire.

Le Caire est différente de ce que je pouvais imaginer. Malgré la pollution et le bruit, il y a pas mal à faire et découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *