Île Maurice (2017)

L’île Maurice est une île que je découvre après ma visite sur l’île sœur la Réunion.

Première impression lors du survol : sublime et ce lagon d’un bleu!!

Une fois la douane franchie, je m’offre les services d’un chauffeur. Ici, on conduit à l’anglaise mais les panneaux sont en anglais et français.

Une particularité de leur plaque d’immatriculation : c’est le mois et l’année. Exemple ci-après c’est la 6763 ème immatriculation de novembre 2008.

Leurs bus sont assez rigolos et très colorés. Mais faut être plutôt patient et parfois avoir le cœur bien accroché.

Sur la route vers l’hôtel je découvre une nature plutôt préservée.

Après une heure de route, me voilà dans le nord est de l’île dans la zone la plus touristique.

On y croise le dodo (ou plutôt une copie), volatile dont l’espèce s’est éteinte le siècle dernier.

Je pose la valise à Merville Hôtel à Pereybere.

Le resort est impeccable. Tout d’abord chambre avec balcon et vue sur la mer

Puis plage de sable blanc! c’est idéal car c’est la basse saison. Pas de ruée sur les transats pour les réserver.

Mais ce qui est magique c’est de pouvoir être allongé, se reposer et profiter du coucher de soleil. C’est un instant magique dont je ne me lasse jamais.

A l’hôtel je profite pour me prélasser et faire un massage. Moment agréable face à la mer.

Certaines activités étant gratuites, je décide de m’initier au jet ski. C’est la première fois que j’en faisais et j’avoue malgré les conseils des animateurs, j’ai un peu galéré. Mais grâce à ma ténacité, j’ai réussi à me tenir debout sur les skis!

L’île Maurice est connue pour la fameuse île aux cerfs. La découverte peut se faire en catamaran ou bateau pirate. C’est un circuit classique et rondement organisé.

Je préfère y aller en catamaran. Moment très sympa. Il y a peu de monde et c’est donc agréable.

Avant de débarquer sur l’île aux cerfs, le skipper nous embarque sur une « chaloupe » pour découvrir la cascade de la grande rivière sud est.

D’abord on remonte le cours d’eau.

Puis découverte de la cascade. Quelques bateaux devant nous gênent la prise de photos.

Les bateaux enfin partis, on prend conscience du débit. Vraiment sympa.

Après cette courte escapade, retour sur le catamaran pour profiter.

On me propose un rhum ou disons l’appellation. C’est bien loin de la qualité et saveur des rhums antillais 🙂

…et on mange.

Puis voilà l’île aux cerfs. Honnêtement c’est joli, sympa, mais sans plus.

Je n’ose imaginer la horde de touristes en pleine saison.

On continue la visite par la capitale Port Louis. Une capitale à mon sens sans réelle valeur ajoutée.

Un tour par le marché, plus de légumes que de fruits et puis s’en va.

Autre lieu très prisé : Chamarel et sa colline aux 7 couleurs. La dite colline est là. Je confirme les 7 couleurs en revanche…il n’y a pas grand chose à voir à par ça.

A part peut être ces tortues de terre géantes. Je suis toujours fasciné par cette espèce qui est sur cette planète depuis si longtemps.

L’île Maurice, c’est aussi sa culture très métissée. Je découvre un endroit très important pour certains pratiquants : Grand bassin. C’est un lieu sacré pour les hindous. Chaque année, il y a un pèlerinage qui attire une foule conséquente. On y découvre une statue géante de Shiva.

Proche de la statue, attention au nombreux singes qui sont là. Ils sont assez rusés!

Nous voilà ensuite au lac sacré. On y est fait des offrandes.

Ne mangeant pas les poissons du lac, ceux-ci se sont développés en grand nombre et les chats qui selon la légende craignent l’eau sont en embuscade pour en attraper.

En continuant la visite on découvre le parc national des gorges de la rivière noire. Une vue à couper le souffle.

Non loin, on tombe sur la chute  Alexandra Falls. Une chute assez haute qui me fait toujours rêver et me dire que nous vivons sur une planète magnifique.

Visite de Curepipe. Au loin le volcan trou aux cerfs. Encore une fois, incroyable.

Non loin, un cratère d’un ancien volcan. La végétation a pris le dessus. C’est le deuxième lieu sur la planète où je vois cette curiosité géologique.

Si vous avez une petite envie de glace, des voitures ambulantes sont là pour vous ravir.

En cours de route, une surprise et un bonheur de voir des marchants de fruits et légumes, un peu plus sympa que le marché de Port Louis.

Au nord de l’île, à quelques minutes des zones touristiques de Grand baie, un lieu incontournable des amoureux : Cap malheureux. Beaucoup y viennent se marier.On y trouve une église originale.

Depuis l’église on a une vue sur l’île coin de mire.

Pour terminer ma visite, depuis les hauteurs, j’ai une vue incroyable sur le lagon et l’île Bénitier.


EN RÉSUMÉ : Dans l’océan indien, l’île Maurice reste incontournable. C’est une île superbe avec de beaux paysages. Les habitants sont gentils et avenants. Une île que je conseille. J’y retournerai avec plaisir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *