Inde – Uttar Pradesh (2017)

Agra est ma seconde étape en Inde. Dans l’état d’Uttar Pradesh.

Agra c’est surtout son emblème, ce pourquoi les touristes comme moi viennent du monde entier : le Taj Mahal.

Mais avant de découvrir le Taj Mahal, visite du fort rouge. Vous pouvez y aller en Rickshaw 🙂

Le fort rouge est un fort impressionnant de pierre rouge.

Une fois avoir payé l’entrée (500 roupies), on découvre une entrée incroyable

Les mesures de sécurité ne sont pas oubliées. On a droit à un portique en bois, un peu de travers, mais surtout que personne n’emprunte (rires).

A l’intérieur, de vastes ensembles

Des espaces variés, des cours intérieures.

Une partie de l’ensemble est en marbre avec des ornements faits de pierres précieuses ou semi-précieuses.

Puis une découverte : depuis le fort, on aperçoit le Taj Mahal! il est impressionnant. L’optique est trompeuse car à vue d’oeil le monument semble proche, mais quand on prend une photo, il semble très loin.

Vous pouvez également croiser des singes.

Au détour, l’image de quatre femmes dans un décor fait pour elles.

La visite se poursuit avec encore de espaces ouverts, agréables en cette forte chaleur qui règne.

Après la visite du fort rouge, notre chauffeur nous propose de découvrir le Taj Mahal depuis la rive opposée.

Une fois l’entrée payée (encore un monument payant 500 roupies)!), on découvre un vaste jardin et quelques pas plus tard….

Il est là le Taj Mahal! je suis impressionné. C’est un moment magique!

Je me rapproche un peu et j’admire ce chef d’oeuvre au coucher de soleil.

Je suis définitivement conquis et j’ai hâte de découvrir le monument de plus près. Mais avant en quittant le parc, une scène de la vie courante : c’est la femme qui porte le fardeau.

Le lendemain réveil très matinal pour découvrir ce joyau. Il y a peu de monde, et c’est un confort.

Le guide avait pris les billets en amont afin d’éviter de perdre du temps. Pour les 1000 roupies, vous avez droit au ticket d’entrée + une petite bouteille d’eau + des chaussons pour couvrir vos chaussures lors de la visite du monument. Après les contrôles on déambule sur le site. Je découvre un énorme bâtiment. C’est la porte principale. Au sommet 22 petits « pics » pour symboliser les 22 ans de travaux de l’édifice.

On y va , on franchit la porte! Et là, le Taj Mahal se profile… Sublime!

Une fois la porte franchie, on découvre un site à couper le souffle.

Même si le minaret est en travaux, cela n’enlève pas le charme.

Détail, mais qui vaut son pesant d’or, le reflet du bâtiment dans l’eau!

Il y a très peu de monde et c’est agréable pour se balader.

Et même toucher sa pointe 🙂

Quand on est dos au Taj Mahal, on a la perspective sur les jardins et la porte principale emprunter. Le must : le reflet dans le canal.

Le monument quel que soit l’angle est parfait

Le monument est totalement en marbre. C’est un mausolée mais il est interdit de photographier à l’intérieur. Le travail titanesque.

Un vrai travail d’orfèvre, le marbre taillé, et les pierres précieuses/semi-précieuses.

Juste à côté se trouve une mosquée

et à l’opposée pour garder la symétrie une salle de réception.

En route vers le Rajasthan, on fait une halte à Fatehpur Sikri. Il fait extrêmement chaud (41 degrés je pense). Pour arriver sur le site deux possibilités : à pied (faut être un peu motivé) ou en bus (20 roupies).

Le site est juste immense (entrée 500 roupies) et un guide qui vous coûtera 300 roupies).

Une fois la visite terminée, il est temps de découvrir la mosquée Jama Masjid. Pour y accéder il faut se déchausser. Quelqu’un est censé les surveiller moyennant quelques roupies.

Il y a des tombes un peu partout.

Sur le site pour arriver jusqu’au mausolée (n’ayant pas de chaussures) on a disposé des tapis.

Dans le mausolée, pour les croyants, il faut faire un vœu et un don. Le bâtiment comme beaucoup en Inde est naturellement « climatisé ».


EN RÉSUMÉ : Agra en soi n’a rien d’exceptionnelle si ce n’est le Taj Mahal qui à lui seul mérite le déplacement depuis l’Europe. Idéalement 2 jours, mais le monument visitez-le très tôt le matin . Pour y accéder, pas de voitures autorisées sur 500 mètres. Donc pour y aller, a pied ou vélo.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *